il y a 3 mois

Jean-Philippe Derosier: «Si Coquerel ne répond pas aux attentes républicaines, il sera écarté l’année prochaine»

Lopinion.fr
Lopinion.fr
La majorité relative avec laquelle doit dorénavant composer Emmanuel Macron va-t-elle réellement changer la pratique du pouvoir ? Pour Jean-Philippe Derosier, constitutionnaliste et expert à la fondation Jean Jaurès, ce n’est pas certain : « Elle va indiscutablement faire évoluer la pratique du pouvoir par rapport au quinquennat précédent. Mais ça ne va pas non plus bouleverser le fonctionnement de la Ve République car sa Constitution a été imaginée à l’origine pour faire face à ce type de situation. »

Il ajoute: « Il va falloir, et ça vaut surtout pour la majorité, discuter avec différents partenaires au cas par cas. Ce qui prendra du temps et ce n’est pas un mal puisque nous faisons trop de lois et trop vite. Si on fait moins de lois, ce sera bénéfique. Dans notre régime, on fait face à une boulimie législative ! »

Elisabeth Borne doit-elle engager sa responsabilité après son discours de politique générale, même si la Constitution ne l’y oblige pas ? « Sur le plan politique, ce n’est pas nécessaire, ce n’est pas une obligation politique. Elle a la confiance du chef de l’Etat qui a obtenu une certaine confiance des Français (…) La confiance envers le gouvernement Borne est présumée, ce n’est pas à elle de prouver qu’elle a le soutien d’une majorité (…) Matignon va devoir endosser un rôle de négociateur. »