Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 mois

Nicolas Bay (Reconquête!): «Il y a un sentiment d’impunité de cette extrême gauche violente»

Lopinion.fr
Lopinion.fr
La manifestation parisienne de ce dimanche 1er mai, à l’occasion de la fête du travail, a été le théâtre de nombreuses dégradations sur les commerces et dans les rues. Jean-Luc Mélenchon a semblé regretter une forme de laxisme des forces de l’ordre. « Je rejoins son analyse, explique Nicolas Bay, mais je ne suis pas sûr qu’il soit le mieux placé pour donner des leçons en matière de laxisme judiciaire et policier. En l’occurrence, la défaillance, c’est celle de Gérald Darmanin. A chaque 1er mai désormais, les milices d’extrême gauche s’en donnent à cœur joie, ces infractions ont lieu, et on a le ministre de l’Intérieur qui vient commenter sa propre impuissance. Par ailleurs, ces pilleurs sont parfaitement identifiables et identifiés. C’est une question de volonté politique. Il faut mettre les moyens et les effectifs pour les interpeller sur place, les traduire en comparution immédiate devant la justice et les sanctionner très lourdement, c’est-à-dire appliquer le code pénal et les envoyer pendant des années derrière les barreaux. Or on ne le fait pas. Il y a un sentiment d’impunité de cette extrême gauche violente. »
Plus sur

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir