Les railleries de Florent Manaudou envers Emmanuel Macron dans "Quelle Époque" : Aucune influence sur lui, peu importe ses actions

4 months ago
#FlorentManaudou #politiquesportive #JeuxOlympiques #infrastructure

Florent Manaudou critique la politique sportive française

Le nageur français Florent Manaudou s'est exprimé récemment sur la politique sportive de la France, notamment en ce qui concerne les Jeux Olympiques de Paris 2024. Sur le plateau de l'émission Quelle Époque, il a sévèrement critiqué le gouvernement français ainsi que le président Emmanuel Macron. Manaudou affirme que la France ne gagnera pas ces Jeux, quelles que soient les actions entreprises. Il a ajouté : "On n’est pas du tout un pays de sport". Ces déclarations ont suscité de vives réactions dans le milieu sportif.

Les problèmes de l'éducation physique et sportive

Capitaine du relais de la flamme olympique de Paris 2024, Florent Manaudou n'a pas hésité à pointer du doigt la politique sportive française et en particulier la réduction des cours d'éducation physique et sportive (EPS) dans les établissements scolaires. Selon lui, passer de 4 à 2 heures de cours d'EPS est un signal négatif envoyé aux jeunes sportifs. Manaudou estime que cette mesure empêche la France de prétendre au statut de meilleure nation sportive.

Les lacunes par rapport aux autres pays

En complément de ses critiques, Florent Manaudou a souligné que d'autres pays sont bien plus avancés en matière de sport, tant au niveau des infrastructures que des moyens alloués aux sportifs. Il a cité l'exemple de son ancien colocataire qui est parti en Australie et gagne désormais cinq fois plus pour le même travail, tout en entraînant des athlètes moins talentueux. Selon Manaudou, la France ne parvient pas à rivaliser dans ce domaine.

Lenteur des politiques pour préparer les JO 2024

Enfin, Florent Manaudou a critiqué la lenteur des politiques françaises dans la préparation des Jeux Olympiques de 2024. Il estime que pour organiser de tels événements, il faut s'y prendre 10 à 12 ans à l'avance, comme l'ont fait les Anglais pour les Jeux de 2012. Selon lui, la France est peut-être en retard sur la préparation des JO 2024 et la mise en place d'infrastructures adéquates. Manaudou souligne que les résultats ne peuvent pas être doublés simplement en mettant des mesures en place au cours des deux dernières années.

#FlorentManaudou #politiquesportive #JeuxOlympiques #infrastructure

Recommended