En Papouasie-Nouvelle Guinée, Emmanuel Macron dit vouloir « rémunérer » le pays pour qu’il protège sa forêt

Accueil coutumier puis marche entre les arbres : c’est au cœur d’un parc national de Papouasie-Nouvelle-Guinée qu’Emmanuel Macron a annoncé ce vendredi 28 juillet un partenariat pour « rémunérer » le pays pour ses efforts de préservation de la forêt primaire, un modèle que la France veut généraliser.

Une annonce que le chef de l’État a ensuite détaillée lors d’une conférence de presse avec le Premier ministre du pays, James Marape.

Recommandée