Affaire Adama Traoré : 7 ans de batailles médiatiques

Adama Traoré est décédé à Beaumont-sur-Oise, le 19 juillet 2016.
La juge Françoise Foltzer a terminé son instruction le 24 novembre 2022, sans prononcer de mise en examen. Conformément à l'article 175 du Code de procédure pénale, les parties avaient trois mois pour formuler des demandes d'investigations complémentaires, de nature à prolonger l'instruction. Le délai expirait donc le 24 février 2023. Aucune demande d'acte n'a été déposée. Plus aucun juriste n'envisage une autre issue que le non-lieu dans l'enquête ouverte à la suite du décès du jeune homme, après une interpellation mouvementée, à la gendarmerie de Beaumont-sur-Oise, il y a sept ans, le 19 juillet 2016.
Son décès a donné lieu à des centaines d’articles, y compris dans la presse américaine. Il est remonté jusqu’au sommet de l’Etat, il a été évoqué devant l’Assemblée nationale. Rien, pourtant, ne laissait prévoir une telle médiatisation. Notre journaliste Erwan Seznec revient sur ce fait divers devenu une affaire d'État.
#AdamaTraoré #Adama #AssaTraoré #Adama #violencespolicières

- Youtube : https://www.youtube.com/lepoint/
- Facebook : https://www.facebook.com/lepoint.fr/
- Twitter : https://twitter.com/LePoint
- Instagram : https://www.instagram.com/lepointfr
- Tik Tok : https://www.tiktok.com/@lepointfr
- LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/le-point/posts/
- www.lepoint.fr