Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
le mois dernier

États-Unis : l'Oklahoma adopte une loi bannissant l'avortement dès la fécondation

États-Unis :, l'Oklahoma adopte une loi bannissant
l'avortement dès la fécondation.
Le parlement de l'état de l'Oklahoma a adopté une loi interdisant tout avortement dès la fécondation.
L'utilisation, la prescription, la fourniture, ou la vente de pilules du lendemain, ou de tout type de contraception d'urgence resteront, en revanche, autorisées.
Le gouverneur de l'État, Kevin Stitt, a affirmé qu'il apposerait sa signature sur toute les lois qui favoriserait l'avortement.
Je veux que l'Oklahoma devienne l'Etat le plus pro-vie dans le pays, Kevin Stitt, gouverneur de l'Oklahoma, via AFP.
La Cour Suprême, largement remaniée par le gouvernement de Donald Trump et la nomination de
3 nouveaux juges conservateurs.
souhaite voter un ensemble de loi permettant de limiter le droit d'avorter des couples et des femmes seuls.
Aujourd'hui l'Oklahoma a fait passé une loi qui bannie l'avortement dès le moment de la fertilisation. Dernières attaques des législateurs extrémistes contre les femmes, Kamala Harris, vice-présidente des États-Unis, via Twitter.
Il est devenu plus qu'urgent que nous élisions des leaders pro-choix à l'échelle
locale et fédérale, Kamala Harris, vice-présidente des États-Unis, via Twitter.
L'Oklahoma était devenu depuis quelques mois une option de secours pour les femmes texanes qui souhaitaient avorter.
Au Texas, l'arrêt Roe vs Wade a déjà été révoqué et les femmes qui avortent dans un délai de six semaines après fécondation sont dans l'illégalité même en cas de viol ou d'inceste

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir