Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 21 jours

Débat Eric Zemmour / Jean-Luc Mélenchon : Revoir en 4 minutes l'essentiel du face à face d'hier soir avec les moments de tension et les punch line

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
"Vous avez une vision rabougrie de la France", "dans votre camp on guillotine": sur l'immigration et l'insécurité mais aussi sur le social et l'économique, Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour se sont opposés à grands renforts d'anathèmes, jeudi soir lors d'un débat sur BFMTV. Le polémiste d'extrême droite a annoncé la couleur dès l'introduction, en souhaitant que "s'entrechoquent les idées, même choquantes".

En face, le leader de la France insoumise a espéré que "ce soir ce ne soit pas une guerre de coqs (...) mais un moment de responsabilité" au moment où "la France entre dans sa plus terrible crise sociale et financière". Mais le candidat Insoumis à la présidentielle a dû patienter une heure avant d'aborder ce sujet économique et social, et le duel s'est d'abord enflammé sur l'immigration et l'insécurité.

Interrogé pour savoir si la France intégrait ses immigrés, M. Zemmour, qui veut inscrire dans la loi l'obligation de donner à son enfant un prénom dit "français", a répondu qu'il était "contre l'intégration et pour l'assimilation".

Le polémiste a accusé les "élites françaises" d'avoir "fait la folie criminelle de laisser venir des millions et des millions d'immigrés venus de la civilisation arabo-musulmane".

"Les Français se sentent colonisés" et ont une "peur existentielle de disparaître", a-t-il dit.

"Vous êtes un danger pour notre pays. Vous avez une vision rabougrie de la France, vous êtes raciste et vous avez été condamné pour ça", a répliqué Jean-Luc Mélenchon.

"Nous serons nombreux à ne pas vous laisser faire, vous ne chasserez pas les musulmans", a ajouté M. Mélenchon à l'encontre de son adversaire, condamné à deux reprises pour provocation à la haine raciale.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir