Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 3 mois

Coronavirus - Les nouvelles déclarations choc du Pr Raoult : "Les vaccinés font les mêmes infections que les non-vaccinés. On a une mortalité comparable chez les gens vaccinés ou non"

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
C'est une nouvelle vidéo du Professeur Raoult qui risque de faire du bruit à un moment où le gouvernement demande de plus en plus activement à la population de se faire vacciner et surtout alors que l'on évoque la possibilité d'imposer la vaccination à tout le personnel soignant mais également peut-être un jour à toute la population.
Voici ce que déclare le professeur Raoult dans sa nouvelle vidéo : "Il n'y a pas de magie avec ces vaccins ARN donc il se crée sans arrêt des variants avec ce virus qui mute beaucoup et on n'est pas surpris car le taux d'efficacité réel est entre 60 et 80% en fait. On vit trop au rythme des journalistes qui balancent une information par heure et ce n'est pas comme ça que l'on travaille en médecine car il faut du calme et de la réflexion. (...)

Là où il y a le plus de victimes c'est globalement là où il y a le plus de journaux scientifiques, le plus de moyens financiers pour les soins, le plus de corruption et le plus d'industries pharmaceutiques, c'est à Londres. Cela doit nous emmener à réfléchir. Le pays le moins corrompu c'est le Danemark est c'est celui qui a le mieux gérer tout ça. (..)
Il y a pas de baguettes magiques. Chez nous, le nombre de vaccinés positifs suit précisément la courbe de l'épidémie et n'est pas différence de celle des non vaccinés. On ne peut pas pense que tout va être géré par la vaccination telle qu'elle existe aujourd'hui. La capacité de ce vaccin a protéger la population est incomplète.
Globalement les vaccinés font les mêmes infections que les non vaccinés. On a une mortalité comparable chez les non-vaccinés et chez les vaccinés.

Sur 559 personnes vaccinées contaminées :

57 hospitalisées (10%)

7 en réanimation (1,25%)

8 décès (1,45%)

Les gens qui meurent sont des sujets ayant, soit des facteurs de risque associés, soit une espérance de vie très faible. Mais ce n'est pas une maladie qui va tuer les enfants sauf si le virus change. On a même une baisse de la mortalité jusqu'à 60 ans donc ça ne mérite pas un tel affolement non plus. "

Plus sur

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir