Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 ans

L'UE pourrait accueillir jusqu'à 1 500 migrants mineurs arrivés en Grèce

Le Point Abonnés
Le Point Abonnés
Face à une potentielle nouvelle crise migratoire, l'Union européenne pourrait faire un premier geste. Selon ce qu'a indiqué le gouvernement allemand, lundi 9 mars, une coalition de pays « volontaires » de l'UE envisage de prendre en charge jusqu'à 1 500 enfants migrants actuellement bloqués sur les îles grecques par mesure de soutien « humanitaire ». Cette annonce intervient alors que le chef de l'État turc, Recep Tayyip Erdogan, est attendu lundi à Bruxelles pour des entretiens avec les responsables de l'Union européenne sur la situation des migrants à la frontière turco-grecque. « Nous voulons soutenir la Grèce qui fait face à la situation humanitaire difficile de 1 000 à 1 500 enfants se trouvant sur les îles » du pays, ont ajouté les partis de la coalition gouvernementale de la chancelière Angela Merkel. Les partis de gauche en Allemagne notamment font pression depuis plusieurs jours pour que l'Europe et l'Allemagne en particulier prennent en charge les enfants déjà présents en Grèce ou se pressant à la frontière turco-grecque. Le pays a accueilli plus d'un million de migrants à la suite de la crise des migrants de 2015. Les autorités grecques ont annoncé jeudi que plus de 1 700 d'entre eux étaient arrivés sur les îles grecques. Ils viennent s'ajouter aux 38 000 déjà présents qui surpeuplent les camps de réfugiés dans des conditions de plus en plus précaires.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir