Européennes 2024 : il n’y a que le RN pour se réjouir de l’interview de Macron à trois jours du scrutin

  • le mois dernier
Marine Le Pen estime que, plus le président de la République parle, plus l’électorat du Rassemblement national est « renforcé » dans son désir de le sanctionner dimanche 9 juin.

Recommandée