À Bayeux, la non-invitation de la Russie fait consensus avant les 80 ans du Débarquement

  • le mois dernier
HISTOIRE - « J’aurais été plus choquée qu’il soit invité. » Jeudi 6 juin, ce sera donc sans Vladimir Poutine et une représentation de la Russie que le 80e anniversaire du Débarquement de Normandie sera commémoré en présence d’Emmanuel Macron et de plusieurs autres chefs d’État.

Alors que l’idée d’une invitation avait été émise il y a quelques semaines, « les conditions ne sont pas réunies », a fait savoir l’entourage du chef de l’État le 30 mai dernier, en présentant les grandes lignes de ces célébrations. « La guerre d’agression menée contre l’Ukraine continue, elle s’est intensifiée ces dernières semaines », a justifié la même source.

Que penser de ce pied de nez à l’un des principaux protagonistes de la victoire contre l’Allemagne nazie ? Comme vous pouvez le voir dans notre reportage, Le HuffPost a posé la question à Bayeux (Calvados), mercredi 5 juin, où se trouvaient de nombreux Français et ressortissants étrangers (Canadiens, Américains, Nééerlandais, Britaniques...) en cette veille de commémoration.

Recommandée