Mercedes, Deutsche Bank... des entreprises allemandes se mobilisent contre l'extrême droite

  • le mois dernier
À quelques jours des élections européennes, certaines entreprises allemandes s’inquiètent de la montée en puissance de l’extrême droite. Le parti AfD, deuxième force politique du pays, est bien placé dans les sondages d’opinion : il est crédité d’environ 15 % des intentions de vote.

Recommandée