Le vieux pseudo de Jordan Bardella est une mine d’or

  • le mois dernier
Il n’a suffi que d’un pseudonyme, révélé par le Monde, pour qu’une horde d’internautes se lance dans une chasse en ligne. L’objectif : retracer une grande partie des cheminements du jeune Jordan Bardella, une décennie avant sa candidature aux élections européennes de 2024.
« Les seules choses dont on parlait, c’était des jeux vidéo ou de ce qu’on avait fait dans la journée. » Dans l’article du Monde paru dimanche 2 juin 2024 en ligne, le meilleur ami de seconde de Jordan Bardella est formel : rien ne semblait destiner le garçon à la politique. Treize ans plus tard, il est la tête de liste du parti d’extrême droite Le Rassemblement national, donné vainqueur dans tous les sondages qui anticipent les élections européennes du 9 juin prochain.
Dans ce portrait du Monde, un pseudonyme apparait. Jordan9320. Dix caractères plutôt communs sur le web français. Depuis 24h, cette suite de lettres et de chiffres (une référence au code postal de sa ville) est devenue l’obsession d’un grand nombre d’internautes.
C’est avec ce faux-nez numérique que Jordan Bardella tentait, en 2012, de devenir youtubeur spécialisé dans le jeu vidéo. Il passe alors son temps libre sur le jeu de tir Call of Duty et Pro Evolution Soccer. D’après le quotidien français, il est aussi actif sur le site jeuxvideo.com, un repaire de jeunes hommes, nombreux à se retrouver sur la partie « Bla-bla 18-25 ans », d’où ont émané plusieurs raids très violents de cyberharcèlement.
Dont acte, le web français n’en attendait pas moins pour se lancer dans une campagne d’OSINT (la recherche en ligne à base de sources ouvertes) effrénée. L’objectif : faire émerger les traces laissées par le jeune Jordan une décennie plus tôt.

Recommandée