L'Estonie en alerte face aux attaques hybrides russes, accuse Moscou d'interférence avec le GPS

  • il y a 2 mois
Le pays, qui partage une frontière de plus de 300 km avec la Russie, dont 89 au sol, a vu se multiplier les cas de sabotage, de guerre électronique et d'espionnage, tous imputés à Moscou.

Recommandée