SMART TECH - Jeux vidéo, la fin de la clause de non-concurrence

  • le mois dernier
18 % des travailleurs américains ont dans leur contrat, une clause de non-concurrence, qui leur interdit d’aller travailler chez un concurrent de la société qui les emploie et qu’ils viennent de quitter. Et ce, même si le départ est à l’initiative de l’employeur. Or, le gouvernement vient récemment de voter l’interdiction de ces clauses. Une très bonne nouvelle pour les salariés du secteur du jeu vidéo et qui devrait permettre une plus grande compétitivité avec l’émergence de studios de jeux indépendants.

Recommandée