Document - Kendji Girac : Ecoutez l'organisateur de la brocante qui affirme que le chanteur "n'est jamais venu sur la brocante" et "n'a donc pas pu acheter une arme comme il le dit"

  • il y a 2 mois
C'est un document clef dans l'enquête sur l'affaire Kendji Girac. Hier soir dans "Touche pas à mon poste", l'organisateur de la brocante affirme que le chanteur "n'est jamais venu sur la brocante" et "n'a donc pas pu acheter une arme comme il le dit". Ce point est important, car jusque là, Kendji a toujours déclaré qu'il avait acheté l'arme dans cette brocante, provoquant au passage l'étonnement de certains spécialistes de la brocante. Un Colt 45 en état de marche, chargé, est assez rarement disponible à la vente entre particuliers sur un marché de village.
Mais cette fois, l'organisateur va plus loin, car il affirme clairement que Kendji n'est même jamais venu sur la brocante, ce qui pose de vraies questions sur sa version, alors même qu'il était entendu hier par les enquêteurs. Pourtant, le chanteur maintient sa version, celle de l'accident et le fait qu'il se serait lui même blessé avec le pistolet.

Selon une source proche de l'enquête à l'AFP, Kendji Girac était très alcoolisé, le soir de l'accident. D'après les informations de RTL, les premières constatations ne contredisent pas la thèse de l'accident. L'audition a duré plus de trois heures, les enquêteurs avaient beaucoup de questions.

Durant l'audition de ce mercredi, il a confirmé, selon les informations de RTL, que c'est bien en manipulant seul un Colt 45 qu'il s'est blessé. La balle de calibre 11 l'a littéralement traversé. C'est sa compagne, alertée par la détonation, qui l'a retrouvé.

Les analyses de police scientifique et technique sur l'arme, sur la balle, sur sa trajectoire, ne viendraient pas contredire les déclarations de Kenji Girac. À l'heure actuelle, aucun autre protagoniste n'est mis en cause.

Recommandée