Tinder aussi addictif qu'un réseau social ? La chronique de Manon Mariani
  • le mois dernier
Tinder énerve certains de ses utilisateurs et cette fois-ci pas parce qu’ils galèrent à trouver l’amour ou que leur plan d’un soir les ont ghosté. Non. 6 Américains ont décidé de porter plainte contre Match, la maison mère de Tinder, pour une raison spécifique : ils l’accusent de concevoir des applications addictives qui ne sont là que pour générer du profit et non pour aider leurs utilisateurs à trouver l’amour.

Retrouvez la chronique "Veille Sanitaire" de Manon Mariani sur https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/veille-sanitaire
Recommandée