Ça vous regarde - Quel projet pour l'avenir de Mayotte ?
  • il y a 2 mois
Grand témoin : Jean-Pierre Sakoun, Président d'Unité Laïque et du comité pour l'entrée au Panthéon de Missak Manouchian et Katia Guiragossian, petite-nièce de Missak et Melinée Manouchian, autrice et réalisatrice

GRAND DÉBAT / Quel projet pour l'avenir de Mayotte ?

« Le récap » par Valérie Brochard

L'insécurité sur le sol mahorais a poussé le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, à venir sur cette île de l'Océan Indien pour y « apporter des réponses », le 11 février 2024. Il a annoncé vouloir procéder à une « révision constitutionnelle » concernant le droit du sol Mahorais afin de supprimer son automaticité. Cette idée qui avait été évoquée dernièrement lors du projet de loi immigration a relancé le débat entre une droite favorable à sa suppression à l'image d'Eric Ciotti, et une gauche « inquiète », selon Aurélien Taché. Autre mesure annoncée : la mise en place de l'opération Wuambushu 2 dans laquelle figure l'installation d'un rideau de fer maritime, le déploiement de 15 gendarmes du GIGN ou encore la mise en place d'un escadron « Guépard » afin de réduire les violences sur place. Alors que la population du 101ème département français organise elle-même sa protection à travers des blocages, quel avenir se dessine pour Mayotte et sa population ?

Invités :
- Ludovic Mendes, député Renaissance de Moselle,
- André Rougé, eurodéputé Rassemblement National,
- Estelle Youssouffa, députée LIOT de Mayotte,
- François Piquemal, député LFI de Haute-Garonne,
- En Skype : Mansour Kamardine, député LR de Mayotte.

GRAND ENTRETIEN / Missak Manouchian au Panthéon : un arménien résistant mort pour la France

Le 21 février 2024, Missak Manouchian intégrera le Panthéon, 80 ans jour pour jour après son exécution au Mont Valérien par les soldats allemands. Victime du génocide arménien en 1915, dans lequel il perd ses deux parents, le jeune homme débarque sur les côtes françaises en 1924. Après un passage dans l'armée française, il se retrouve à la tête d'une centaine de résistants, organisant de nombreux attentats face à l'occupant. Des actes qui le conduiront à être arrêté, puis fusillé, en 1943. À l'aube de son entrée dans l'ancien « temple de la gloire », faut-il voir dans la panthéonisation de Missak Manouchian le symbole de l'implication des étrangers au service de la République durant la guerre, ou la consécration du premier résistant communiste ?

Grand témoin : Jean-Pierre Sakoun, Président d'Unité Laïque et du comité pour l'entrée au Panthéon de Missak Manouchian et Katia Guiragossian, petite nièce de Missak et Melinée Manouchian, autrice et réalisatrice

LES AFFRANCHIS

- Vincent Hugeux, professeur à Sciences Po et ancien grand reporter,
- « Bourbon express » : Elsa Mondin-Gava, journaliste LCP.

Ça vous regarde, votre rendez-vous quotidien qui prend le pouls de la société : un débat, animé par Myriam Encaoua, en prise directe avec l'actualité politique, parlementaire, sociale ou économique.
Un carrefour d'opinions où ministres, députés,
Recommandée