Josephine Stephenson : In Time Like Air
  • il y a 2 mois
L'Ensemble Intercontemporain interprète In Time like Air de Josephine Stephenson sous la direction de George Jackson. Extrait du concert enregistré le 6 février 2024 à l'Auditorium de la Maison de la Radio et de la Musique dans le cadre de la 34ème édition du Festival Présences : Steve Reich

#FestivalPresences #JosephineStephenson #Ensemble Intercontemporain

Dans son poème In Time Like Air, édité en 1958, l’Américaine May Sarton observe les différentes formes que peut prendre le sel, invisible dans l’eau où il se dissout, palpable et visible lorsqu’il se solidifie à l’air libre. S’interrogeant sur ce qui peut lui être comparé et sur « ce qui peut dissoudre l’âme », elle l’associe à l’amour et au temps qui, comme l’air pour le sel, contribue à la définition de notre essence. De façon toute naturelle, ce poème est entré en résonance avec l’imagination de Josephine Stephenson qui en a transposé les images, l’univers sonore et le déroulement. Chacun des quatre mouvements de sa partition orchestrale se cristallise autour de quelques mots-clés, en respectant le déroulement chronologique du texte d’origine : « dissolved and everywhere » (strophe 1) pour le premier mouvement, « out of water into air » (strophe 2) pour le deuxième, « pure sensation » (strophe 4) pour le troisième et « in time » (strophe 5) pour le dernier.

Les transformations d’une matière qui passe de l’état liquide à l’état solide (ou inversement) et s’inscrit dans un écoulement temporel trouvent un équivalent dans une texture tantôt fluide et mouvante, tantôt arrimée à une pulsation régulière ou à une écriture en homorythmie (mais dans des mesures irrégulières). Les sonorités sont calquées sur la couleur du sel et de ses cristaux : scintillement des percussions métalliques, pureté des verres en cristal, cordes en harmoniques, sur le chevalet ou sur la touche, sons parfois crépitants. À la fin de l’œuvre, le retour des harmonies des premières pages nous rappelle que dans la nature, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

Pensez à vous abonner pour découvrir d’autres vidéos France Musique !
https://www.youtube.com/channel/UCiPYZkZeNbYTQZKNMlB0Gsw?sub_confirmation=1


Découvrez tout France Musique :
► Site internet - https://www.radiofrance.fr/francemusique
► Espace Concerts - https://www.radiofrance.fr/concerts
► Newsletters - https://www.radiofrance.fr/francemusique/newsletters


Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
► Facebook - https://facebook.com/FranceMusique
► Twitter - https://twitter.com/francemusique?lang=fr
► Instagram - https://www.instagram.com/francemusique/?hl=fr
► TikTok - https://www.tiktok.com/@francemusique?lang=fr