Le dernier film de Dany Boon et Kad Merad : un échec retentissant
  • 3 months ago
#Cinéma #Échecs #Comédie #Réalisation

La Vie de Pour de Vrai : Un échec commercial pour Dany Boon

Cette année, Dany Boon a été confronté à un véritable revers avec son huitième film en tant que réalisateur, La Vie de Pour de Vrai. Malgré les retrouvailles avec Kad Merad, quinze ans après Bienvenue chez les Ch'tis, et neuf ans après Supercondriaque, le film n'a pas réussi à séduire le grand public. Avec seulement 802 000 spectateurs, il s'agit du plus gros fiasco économique pour l'acteur-réalisateur et pour le cinéma français en 2023.

Comparaison avec 8, rue de l'Humanité diffusé sur Netflix

En 2021, Dany Boon avait réalisé 8, rue de l'Humanité, un film centré sur le confinement diffusé exclusivement sur Netflix. Avec un budget moindre de 14 millions d'euros, le film a connu un succès notable, séduisant 3,04 millions de fans et bénéficiant d'une diffusion en prime time sur une chaîne de télévision française. Une réussite contrastante avec La Vie de Pour de Vrai.

Les succès précédents de Dany Boon

Les autres films de Dany Boon ont tous connu un véritable succès. En 2018, La Ch'tite Famille, avec Laurence Arné et Line Renaud, a réalisé 5,6 millions d'entrées au box-office avec un budget de 28 millions d'euros. L'année précédente, Raid Dingue, avec Alice Pol, Michel Blanc, Anne Marivin et Florent Peyre, a séduit 4,57 millions de spectateurs avec un budget record de 32 millions d'euros. Supercondriaque, en 2014, réunissant Kad Merad, Dany Boon, Alice Pol et Judith El Zein, a convaincu 5,27 millions de Français avec un budget similaire de 31,6 millions d'euros.

Rien à Déclarer et Bienvenue chez les Ch'tis : des triomphes mémorables

En 2011, Rien à Déclarer, dans lequel Dany Boon jouait aux côtés de Benoît Poelvoorde, Karin Viard et François Damiens, a réalisé un carton avec 8,1 millions de spectateurs et un budget de 24 millions d'euros. Cependant, ce succès reste secondaire par rapport à la célèbre comédie Bienvenue chez les Ch'tis en 2008, qui a réuni plus de 20,5 millions de fans en France et 26 millions à l'échelle mondiale, avec un budget réduit à 12 millions d'euros. Ce film reste un triomphe inoubliable dans l'histoire du cinéma français.

La carrière de Corinne Masiero : dépendante de Capitaine Marleau

En dehors de Dany Boon, d'autres films français ont également connu des échecs retentissants cette année. L'Abbé Pierre de Frédéric Tellier et Jeanne du Barry de Maïwenn ont tous deux déçu avec respectivement 770 000 et 760 000 spectateurs, malgr
Recommended