AU BOULOT ! - Pas d'anglais dans les contrats de travail

il y a 3 mois
Le droit français est clair : tout ce qui est écrit en langue étrangère dans un contrat de travail ne peut être opposable à un salarié. Documents, plan de commissionnement ou encore règlement intérieur : l’anglais est à bannir ! Explications avec l’avocat en droit du travail Etienne Pujol.

Recommandée