100 ans d'histoire : Les familles paysannes, les héros méconnus qui nous nourrissent (M6) - Karine Le Marchand

#agriculture #documentaire #biodiversité #santé

Un documentaire rend hommage au monde agricole

Karine Le Marchand, animatrice de l'émission L'amour est dans le pré, s'est vue décerner la Croix d'officier de l'Ordre du Mérite agricole. Une reconnaissance bien méritée pour son engagement en faveur du monde paysan. Dans son documentaire, elle met en lumière le quotidien de six familles d'agriculteurs, et retrace un siècle d'histoire agricole.

Une profession menacée

Selon Karine Le Marchand, la profession agricole est en danger. En effet, le nombre d'exploitations agricoles a considérablement diminué depuis avant-guerre, passant de plus de deux millions à moins de 400 000 aujourd'hui. Pour l'animatrice, il est primordial de ne pas oublier que ce sont les agriculteurs qui nous nourrissent. Elle insiste sur l'importance de préserver cette profession et de soutenir les hommes et les femmes qui la pratiquent.

Un regard sur l'histoire agricole

Le documentaire, réalisé par Delphine Cinier, offre un aperçu de l'histoire du monde paysan à travers des images d'archives et les témoignages des intervenants. Il aborde divers sujets tels que la dureté du travail, le rôle des femmes dans les campagnes, les crises traversées par le monde agricole, la mécanisation, l'endettement, les problèmes sanitaires et l'évolution du métier, notamment avec l'utilisation des pesticides.

Les enjeux de la santé

L'animatrice soulève un point particulièrement alarmant : les agriculteurs seraient plus touchés par les cancers que les autres professions, avec 20% de cas supplémentaires. Pour illustrer ce constat, Michel Feugère, patriarche d'une famille d'agriculteurs en Normandie, raconte son combat contre la maladie. Sa fille Angélique, qui a repris l'exploitation familiale, a décidé de passer au bio pour préserver la santé de sa famille et de son entourage.

Vers une agriculture raisonnée et responsable

Face aux pressions du marché exigeant toujours plus de rendement, ainsi qu'aux critiques des écologistes radicaux concernant les impacts environnementaux de l'agriculture conventionnelle, certains agriculteurs cherchent une alternative. Ils s'orientent vers une agriculture raisonnée, responsable et biologique. C'est le cas de Thierry Boyer, maraîcher à Rognonas, qui a su diversifier sa production et se spécialiser dans la culture de légumes anciens grâce à l'utilisation de fumier et de compost.

L'urgence d'agir

Pour Karine Le Marchand, il est crucial de protéger nos agriculteurs et

Recommandée