« Ça va nous permettre de respirer » : l'aide entre dans Gaza, au premier jour de la trêve

il y a 3 mois
Alors que la trêve débute ce vendredi, les camions, citernes et ambulances arrivent à Gaza par le poste-frontière de Rafah. Un répit nécessaire pour les Palestiniens : certains en profitent pour retourner chez eux, après « 45 ou 48 jours de souffrance », témoigne un habitant de Gaza.

Recommandée