Réautorisation du glyphosate: la France responsable

Le 16 novembre, La Commission européenne a renouvelé l'autorisation du glyphosate pour 10 ans, à la suite du vote des 27 Etats de l'Union qui n'étaient pas parvenus à un accord.

En s'abstenant au lieu de voter contre la réautorisation, la France ainsi que l'Allemagne et l'Italie, ont sciemment abouti à la prolongation de l'usage en Europe de cet herbicide jugé "cancérigène probable" par le Centre international de recherche sur le cancer de l'OMS. Les détails de cette opération avec la députée européenne Marina Mesure ( La Gauche )

Recommandée