Incident avec un élu communiste sur CNews - Jean-Marc Morandini raconte les coulisses chez Pascal Praud : "Traiter sans raison les gens de raciste, c'est une technique chez des politiques pour clore le débat quand on est en difficulté"

Jean-Marc Morandini était hier soir l'invité de Pascal Praud sur Cnews après le clash du matin dans Morandini Live. Après avoir été accusé à trois reprises d'être raciste, Jean-Marc Morandini a en effet demandé à l'élu communiste Gérald Briand de quitter le plateau, celui-ci ayant refusé de justifier ou d'expliquer ses accusations, se contentant de répéter : "Vous êtes racistes et pendant toutes vos carrière vous avez été raciste".

Hier soir, sur Cnews, Jea-Marc Morandini a expliqué : "En fait accuser son interlocuteur d'être raciste, c'est une technique employée de plus en plus par certains invités de gauche quand ils se retrouvent en difficulté. Pour eux, c'est une façon de ne plus argumenter en tentant de discréditer la personne qui pose des questions. C'est inadmissible, car en plus ces personnes refusent d'expliquer où de justifier leur propos.

Dans le cas présent, Gérald Briand a tenté pendant toute son intervention de minimiser l'attaque de Crépol, en expliquant que "cela arrivait souvent d'aller dans des bals avec des couteaux dans la voiture". Une volonté de banaliser ce qui s'est passer."

Interrogé pour savoir si il recevra à nouveau Gérald Briand sur son plateau, Jean-Marc Morandini a répondu que "s'il s'excuse, il reviendra bien sûr en plateau".

Recommandée