Les Sénateurs français votent l'inscription du droit à l'avortement dans la Constitution

l’année dernière
Les Sénateurs français votent l'inscription
du droit à l'avortement dans la Constitution.
Examinée mercredi 1er février, la proposition de loi constitutionnelle sur l’IVG a finalement été adoptée.
Adoptée par l'Assemblée nationale
le 24 novembre dernier, .
le sujet avait fait débat au sein
du Sénat divisant les élus.
Désormais cette "liberté" devient
donc un "droit" pour les femmes.
Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice, a rappelé le soutien de "toute initiative parlementaire qui viserait à constitutionnaliser le droit à l'IVG".
Bien qu'adopté par les Sénateurs, le texte
doit retourner à l'Assemblée nationale
pour dernière lecture. .
En 1975, Simone Veil rendait légal par une loi éponyme,
l'interruption volontaire de grossesse.

Recommandée