Ce surfeur non voyant prend les plus grosses vagues du monde

l’année dernière
HANDISPORT - « Je ressens la vague et je fais juste ce qu’elle veut ». Matt Formston surfe depuis son enfance. Il a perdu 95 % de sa vision périphérique à l’âge de 5 ans. La dystrophie maculaire n’a pas empêché celui qui a grandi à Narrabeen, station balnéaire australienne proche de Sydney, de devenir un surfeur professionnel.

L’homme de 44 ans a participé au championnat du monde de parasurf, à Pismo Beach en Californie, ce dimanche 11 décembre, et ce alors qu’il ne possède désormais plus que 3 % de sa vision périphérique à l’œil droit et 1 % au gauche. Une compétition que Matt Formston a déjà remportée à trois reprises.

Recommandée