il y a 3 mois

"Je me serais engagé": vient de sortir, Viktor Bout affirme son soutien à l'offensive russe en Ukrai

MediaActuY
MediaActuY
# #Je #engagé #vient
À peine arrivé sur le sol russe, le "Metter Merchant" Viktor Bout "a entièrement soutenu l'attaque contre la Russie en Ukraine.aurait dû avoir lieu plus tôt. "Si j'avais la possibilité et les compétences nécessaires, je ferais du bénévolat", a-t-il dit. "Pour vous le dire franchement, je ne comprenais pas pourquoi nous ne l'avons pas fait plus tôt.En tant que bénévole. " À 55 ans, Viktor Bout a été libéré ce jeudi à la suite d'un échange de prisonniers avec le basketteur américain Brittney Griner. Il était donc très reconnaissant à Vladimir Poutine. Dans son interview ce samedi, l'ex-prisonnier a notamment déclaré qu'il avait un portrait du chef de l'État dans sa cellule. "Oui, toujours. Je suis fier d'être russe et que notre président est Poutine." La fin nie tous les liens avec les talibans Après avoir été arrêté en 2008 en Thaïlande, le marchand d'armes russes avait été condamné aux États-Unis à 25 ans de prison pour le complot de meurtres de plusieurs Américains, l'acquisition et l'exportation de missiles anti-aériens ainsi que la contribution de matériaux à unOrganisation terroriste. Viktor Bout s'est présenté comme un homme d'affaires dont les activités étaient complètement légales. Selon lui, sa condamnation a été "un exemple", pour forcer d'autres Russes à accepter des accords avec Washington, ce qu'il a lui-même refusé de faire. Le marchand d'armes a également nié avoir donné des armes à l'Afghanistan ainsi que tous les liens avec les talibans: "Les talibans avaient mis ma tête à des prix. Alors, comment dire que j'ai collaboré avec eux? De son sens". Article original publié sur bfmtv.com Vidéo - Selon Vladimir Poutine, l'échange de prisonniers était "une initiative américaine"
Plus sur

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir