il y a 3 mois

Comment la Russie manque d’armes et de munitions en Ukraine

Le Monde
Le Monde
Sous le feu des bombardements, des soldats russes détalent. Autour d’eux, des dizaines de caisses remplies de munitions et d’obus explosent les unes à la suite des autres dans une réaction en chaîne qui pulvérisera les bâtiments et véhicules environnants.

Cette scène n’est qu’un exemple parmi les dizaines de vidéos que « Le Monde » a pu vérifier. Au total, elles prouvent qu’au moins 52 dépôts de munitions russes ont été frappés par l’armée ukrainienne depuis fin mars 2022. Selon des analystes que nous avons consultés, il existe, au total, entre 100 et 200 de ces dépôts russes sur le front ukrainien.

La stratégie de l’armée ukrainienne est claire : cibler l’arrière-front russe et ses chaînes logistiques pour freiner voire empêcher le réapprovisionnement en armes et en munitions. Mais cette tactique est-elle efficace ?

Si elles ne permettent pas de tirer des conclusions générales, des images satellites analysées par « Le Monde » montrent une baisse rapide de la quantité de munitions dans certaines grandes bases russes, où elles sont entreposées à ciel ouvert. L’analyse des réseaux sociaux et médias russes lève par ailleurs le voile sur un effort de guerre lancé dans le même temps, pour notamment booster la production des usines d’armement.
Plus sur

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir