il y a 2 mois

Les Russes fuient vers la frontière géorgienne après l’appel à la mobilisation de Poutine

Le Parisien
Le Parisien
Des files d'attente se forment au postes-frontières géorgiens depuis que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une mobilisation militaire partielle. 300 000 réservistes sont appelés en renfort sur le front ukrainien, mais des milliers d'hommes concernés préfèrent fuir la Russie, en passant par les pays frontaliers, comme la Géorgie. « Personnellement, je ne vois aucune raison idéologique ou légale de m'impliquer dans cette guerre », confie un Russe qui a fui son pays.