il y a 3 mois

Au cœur du Midwest américain, l'Illinois, "sanctuaire" pour l'avortement

Agence France-Presse
Agence France-Presse
En revenant sur l’arrêt historique "Roe v. Wade" qui garantissait le droit à l’avortement à travers les Etats-Unis, la Cour suprême américaine ouvre la voie à un système à deux vitesses entre Etats protecteurs de l'interruption volontaire de grossesse (IVG), et ceux qui vont l’interdire. Zoom sur le cas de la ville de St Louis, située le long du fleuve Mississippi, qui marque la frontière entre deux États aux politiques opposées. A l’est, le Missouri, premier Etat à avoir interdit l’avortement; à l’ouest, l'Illinois, où les cliniques seront bientôt les seules à des centaines de kilomètres à la ronde à offrir des IVG. Les organisations pour le droit à l'avortement s’attendent à voir un afflux considérable de patientes alors que la moitié du pays devrait bannir l’avortement dans les mois qui viennent.
Plus sur

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir