Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 4 mois

Dans les tranchées de l’est de l’Ukraine, cette offensive russe qu’on ne voit pas venir

MediaActuY
MediaActuY
REPORTAGE - Face aux forces séparatistes du Donbass, les soldats ukrainiens semblent ne pas prendre au sérieux la menace d’invasion russe qui inquiète tant Européens et Américains.

#Danstranchées # #Ukraine #cetteoffensive #russe #voitvenir

Réservé aux abonnés

REPORTAGE - Face aux forces séparatistes du Donbass, les soldats ukrainiens semblent ne pas prendre au sérieux la menace d’invasion russe qui inquiète tant Européens et Américains.

Envoyé spécial dans le Donbass

De son poste avancé «Zolote 4» à 600 mètres des positions ennemies, le jeune Serhyi, 23 ans, lieutenant à la 24e brigade mécanisée de l’armée ukrainienne, ne voit rien venir. «Il n’y a eu aucun mouvement de leurs forces, nous n’avons aucune indication qu’ils se préparent à lancer une offensive», dit-il devant l’écran d’ordinateur où défilent les images des caméras de surveillance postées sur la ligne de front.

«Ils», ce sont les séparatistes de la République autoproclamée de Louhansk, soutenus par la Russie depuis la guerre de 2014 qui a amputé l’Ukraine de la Crimée et d’une partie du Donbass. «Chaque soir, ils commencent à nous tirer dessus vers 20 heures: ils nous balancent deux ou trois salves de mortier ou de mitrailleuse lourde toutes les heures, jusqu’à l’aube», raconte le lieutenant d’un ton fataliste. L’objectif? «Je ne peux pas les comprendre», dit-il, soulignant qu’«aucune communication» n’est établie avec le camp d’en face - pourtant composé de voisins…
Plus sur

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir