Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 4 mois

Plus d'un mois après la diffusion de son clip de campagne, Éric Zemmour assigné en justice pour «con

MediaActuY
MediaActuY
L'ancien polémiste avait utilisé, pour sa déclaration de candidature à l'élection présidentielle, des images de films et de médias.

#Plusdun #moisaprès #diffusionclip #campagne #ÉricZemmour #assignéjustice #contrefaçon #droitdauteur #

L'ancien polémiste avait utilisé, pour sa déclaration de candidature à l'élection présidentielle, des images de films et de médias.

Après avoir été restreint par YouTube dès sa diffusion, le clip de déclaration de candidature d'Éric Zemmour est désormais mis en cause par la justice. Le 30 novembre dernier, l'ancien polémiste a dévoilé, dans une vidéo de dix minutes, les raisons de son entrée en lice dans la campagne.

Utilisant des images de films ou de médias en guise de plans d'illustration, le candidat a rapidement été mis en cause pour possible violation des droits d'auteur. Selon les informations du Journal du Dimanche , la justice s'est saisie du dossier le 30 janvier dernier.

À VOIR AUSSI - Éric Zemmour annonce qu'il sera candidat à l'élection présidentielle de 2022

À lire aussiPrésidentielle 2022: Éric Zemmour abat la carte de l’union des droites

Assigné - comme son parti Reconquête ! - pour «contrefaçon du droit d'auteur», Éric Zemmour sera donc convié à son audience prévue le 27 janvier prochain. Sur le banc des plaignants seront notamment présents les sociétés Gaumont et Europacorp, le réalisateur Luc Besson, les ayants droit du réalisateur Marcel Carné ou encore La Société des auteurs et compositeurs dramatiques.

Tous reprochent au candidat d'avoir utilisé certaines de leurs images sans leur accord. Pour rappel, dans sa déclaration de campagne au format inédit, l'on pouvait voir Éric Zemmour assis face à un micro, dans un décor et une posture rappelant ceux du Général de Gaulle lors de son appel du 18 juin 1940. Son long monologue était également entrecoupé de plans divers, comme des images d'émeutes, de manifestations, ou encore des extraits du film Jeanne d'Arc de Luc Besson.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir