Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 4 mois

« J'avais honte, oui » : les confidences déchirantes de Claude Chirac sur...

Allo Trends & Fun
Allo Trends & Fun
« J'avais honte, oui » : les confidences déchirantes de Claude Chirac sur l'anorexie...
Claude Chirac n'est pas du genre à s'épancher sur sa vie personnelle. Encore moins sur le décès de sa soeur Laurence, disparue le 14 avril 2016 à l'âge de 58 ans. Souffrant d'anorexie mentale chronique, la fille de l'ancien président Jacques Chirac avait rendu son dernier souffle à l'hôpital Necker, à Paris. Une disparition sur laquelle sa soeur vient de briser le tabou. Sortie de sa réserve habituelle pour la promotion du livre La force des différents (Ed. JC Lattès), écrit par la secrétaire d'Etat au Handicap, Sophie Cluzel, elle a fendu la carapace sur les ondes de France Inter ce mercredi 12 janvier.Claude Chirac n'avait qu'une dizaine d'années lorsque sa soeur Laurence a contracté une méningite virale qui a entraîné une grave anorexie. Dès lors, elle se souvient avoir vécu une enfance douloureuse. "Je pense que c'est assez classique dans toutes les familles où il y a un pépin de santé lourd qui intervient ou une situation de handicap à la naissance, je pense que les autres enfants ont une vie, un destin, une éducation, une responsabilité particulière", a-t-elle confié à Léa Salamé.Mais Claude Chirac a également fait une confession de taille : elle a plusieurs fois eu honte de la maladie de sa soeur Laurence. "Je n'assumais pas toujours. J'avais honte, oui, parfois. Quelques fois, je faisais des gymnastiques incroyables pour éviter qu'un groupe d'amis aperçoivent ma soeur, ça oui, ça c'est vrai, c'est peut-être la seule part sombre de cette époque", explique Claude Chirac dans l'ouvrage de Sophie Cluzel.Des propos qu'elle a réaffirmés face à Léa Salamé : "Je ne peux pas le nier. Ce sont des sentiments que j'ai éprouvés, je n'en suis pas fière mais c'est une réalité". Avec le recul, elle reconnaît avoir peut-être, comme la plupart des jeunes, manqué de "maturité" et "humanité" à l'époque. Un témoignage puissant.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir