Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 4 mois

Sur France 2, Valérie Pécresse explique pourquoi toute alliance avec Eric Zemmour est impossible : "Il est complice de l'extrême droite, puisqu'il veut s'allier avec elle"

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
Valérie Pécresse était hier soir, l'invitée sur France 2 de Léa Salamé et Laurent Ruquier dans "On est en direct" qui continue à recevoir les candidats à la Présidentielle.
Interrogée sur la différence entre Éric Zemmour et Éric Ciotti, arrivé deuxième à la primaire de la droite, Valérie Pécresse a résumé ça en une idée : "la volonté d'Éric Zemmour de fusionner avec le Front National. Donc, il est de fait complice de l'extrême droite, puisqu'il veut s'allier avec elle".

Valérie Pécresse revendique faire partie d'une droite, "comme Éric Ciotti, "qui a toujours mis une digue avec l'extrême droite", avant de revendiquer l'héritage du Général de Gaulle et Jacques Chirac.

Pour Valérie Pécresse, l'extrême droite c'est Marine Le Pen et Eric Zemmour est entre les Républicains et cette extrême droite, mais il veut une alliance avec le RN ce qui le rend incompatible avec les valeurs des Républicains.

Questionnée sur un possible soutien ralliement d'Éric Zemmour, Valérie Pécresse est catégorique : c'est "non". "La droite s'est construite contre l'extrême droite. Cette droite gaulliste considère qu'elle a des solutions qui sont bonnes pour le pays, mais sans le fracturer, sans provoquer le chaos.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir