Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 5 mois

Finance verte : l’Europe parviendra-t-elle à se mettre d’accord ?

Lopinion.fr
Lopinion.fr
L’Union européenne s’apprête à montrer la voie en matière de lutte contre le dérèglement climatique. Du Green Deal à la réforme de la PAC, en passant par le reporting extra-financier ou la réglementation commerciale, de nombreux chantiers ont été ouverts pour permettre à l’Union de renforcer son arsenal climatique. Mais l’une de ces mesures divise le couple franco-allemand : la création d’une taxonomie européenne de la finance « verte ». Concrètement, il s’agit de classer les filières en fonction de leur niveau d’émissions de CO2 et de leurs conséquences sur l’environnement.

Mais si elle paraît simple dans son principe, cette idée peine à accoucher d’une version définitive. En particulier parce qu’elle touche à des sujets aussi sensibles que la souveraineté et la stratégie énergétique des Etats membres. Au centre de la discorde, la volonté française d’inscrire le nucléaire comme énergie durable, et celle, allemande, de labelliser le gaz comme énergie de transition. Ce compromis semble s’imposer ces dernières semaines, mais continue de diviser à Bruxelles.

Pour bien saisir l’enjeu de ce règlement, l’impact qu’il pourrait avoir sur la réorientation des flux financiers et des intérêts énergétiques nationaux, nous avons interrogé Thierry Bros, chercheur à l'Oxford institute for energy studies et professeur à Sciences Po Paris.