Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 5 mois

Réunion de crise après le naufrage de migrants : « Nous voulons travailler avec nos amis britanniques», assure Darmanin

Le Parisien
Le Parisien
À l’initiative de la France, plusieurs responsables européens se sont réunis ce dimanche après-midi à Calais (Pas-de-Calais), quatre jours après le dramatique naufrage de migrants au large des côtes françaises, qui a coûté la vie à 27 personnes. Une réunion de crise qui s’est tenue sans la ministre de l’Intérieur britannique, Priti Patel. La
récente brouille franco-anglaise sur la question migratoire n’a cependant pas empêché Gérald Darmanin d’appeler à « travailler avec nos amis britanniques ». « Nous avons choisi de ne pas inviter madame la ministre britannique ici à Calais, nous avons travaillé en européen avec la commission, montré notre solidarité, mais nous voulons travailler avec nos amis et alliés britanniques. D’abord parce que la géographie nous oblige à le faire bien évidemment, parce que la frontière avec la Grande-Bretagne est une frontière de tous les jours, parce qu’il y a une mer qui est à 30 km des côtes françaises et des côtes européennes, on a un tunnel, on a des échanges économiques, politiques, culturels très importants. Les Britanniques sont nos alliés, les alliés de l’Europe et les alliés de la France bien sûr, et que nous devons travailler avec eux. Cette réunion, elle n’était pas anti-anglaise, elle était pro-européenne », a déclaré Gérald Darmanin à l’issue de la réunion.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir