Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 mois

Istres : une marche blanche en hommage aux 104 victimes de féminicide

La Provence
La Provence
Samedi en fin de matinée, ils sont venus en nombre à la marche blanche en hommage aux 104 femmes tuées par leur conjoint ou ex conjoint depuis le 1er janvier 2021.
Enfants, parents, grands-parents, hommes et femmes ont brandi l’affiche violette « Stop! Aux violences faites aux femmes » dans le centre-ville d’Istres.
Une marche organisée pour la troisième année consécutive par Latifa Bisbis, présidente de l’association Stop aux violences faites aux femmes (SVFE). Cette istréenne milite depuis 2009 pour dénoncer les violences physiques et/ou sexuelles faites aux femmes et les féminicides. Samedi elle soulignait le fait que ce fléau peut "toutes nous toucher. La plus jeune, Ashley, avait 16 ans, la plus âgée, Ginette, en avait 88".

Le maire d'Istres, François Bernardini, sa première adjointe déléguée aux Droits des femmes, Nicole Joulia, les maires de Saint-Chamas et de Saint-Mitre, et le député Pierre Dharréville ont répondu présent et ont exprimé tout leur soutien à ces femmes. Nicole Joulia a rappelé des chiffres qui continuent d'être alarmants chaque année "213000 femmes ont déclaré avoir été victimes de violences physiques et/ou sexuelles cette année". 104 ont perdu la vie. Leurs prénoms ont retenti au micro face à une assemblée particulièrement grande cette année. L'émotion était palpable. "Le nombre que nous sommes, soulignait samedi le député de la 13e circonscription, est peut -être le signe que quelque chose est en train de changer".

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir