Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 3 mois

"J'ai appris que mon père était combattant du FLN 20 ans après sa mort"

LeHuffPost
LeHuffPost
Dans son récit "Un rêve, deux rives" (éditions Slatkine & Cie), Nadia Henni-Moulaï dresse le portrait d'Ahmed, son père, algérien immigré en France en 1948. Un père qui ne parlera jamais de la guerre d'Algérie ou de son passé. En cherchant dans les archives, sa fille va découvrir que son père faisait partie des "troupes de choc" du FLN, chargées d’éliminer les personnes considérées comme des obstacles à l’indépendance de l’Algérie.