Search
Library
Log in
Watch fullscreen
last month

Hubert Germain, dernier compagnon de la Libération, est mort

Allo Trends Xtra
Allo Trends Xtra
La ministre des Armées Florence Parly a annoncé le décès de "notre dernier compagnon vivant de la Libération (...) C’est un moment important de notre histoire".

Hubert Germain, qui était le dernier compagnon de la Libération encore en vie, est mort à l’âge de 101 ans, a annoncé mardi la ministre des Armées Florence Parly.

“Je voudrais d’abord vous informer du décès d’Hubert Germain, notre dernier compagnon vivant de la Libération (...) C’est un moment important de notre histoire”, affirmé Florence Parly lors d’une audition devant la commission de la Défense du Sénat.

Emmanuel Macron rendra hommage à Hubert Germain lors d’une cérémonie qui se déroulera dans les prochains jours aux Invalides et présidera, le 11 novembre, la cérémonie d’inhumation du dernier Compagnon de la Libération qui se tiendra à l’Arc de Triomphe et au Mont-Valérien, annoncé l’Élysée dans la foulée.

Le président a rendu hommage sur Twitter à “ce résistant de la première heure, héros de Bir Hakeim et du Débarquement de Provence, qui reconquit notre liberté et reconstruisit notre patrie”.

“La flamme qui avait jailli à l’été 1940, lorsqu’il avait rejoint les rangs de la France libre, brûlait encore dans son regard, plein d’admiration à l’évocation du général de Gaulle, et embué de larmes au récit de ses retrouvailles avec la France en août 1944. Le dernier Compagnon de la Libération, Hubert Germain, s’est éteint aujourd’hui, après avoir vécu et incarné un siècle de liberté”, a écrit le Palais de l’Élysée dans un communiqué.
#Hubert_Germain

Browse more videos

Browse more videos