Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 mois

L'OMS avertit les pays qui veulent lancer une troisième campagne vaccinale

L'OMS avertit les pays qui veulent lancer une troisième campagne vaccinale.
L'organisation mondiale a donné son point de vue sur la nécessité d'une troisième dose de vaccin lors d'une conférence de presse, ce mercredi 18 août.
Pour les scientifiques de l'OMS, les données actuelles sont insuffisantes pour pouvoir lancer ces campagnes dans de bonnes conditions.
Nous pensons clairement que les données actuelles n'indiquent pas que les rappels sont nécessaires, Soumya Swaminathan, scientifique en chef de l'OMS.
Il faut attendre que la science nous dise quand les rappels sont nécessaires, quels groupes de personnes et quels vaccins ont besoin de rappels, Soumya Swaminathan, scientifique en chef de l'OMS.
Le directeur des urgences, Mike Ryan, a également pointé du doigt le fait que beaucoup de personnes n'avaient pas encore accès à une première dose de vaccin.
Injecter une troisième dose maintenant revient à distribuer des gilets de sauvetage supplémentaires à des personnes qui en ont déjà un, pendant que nous laissons d'autres personnes se noyer, Mike Ryan, directeur des urgences de l'OMS.
Alors que l'Israël et les États-Unis veulent lancer rapidement une troisième campagne de vaccination, Tedros Adhanom Ghebreyesus, demande au fabriquant de prioriser l'Afrique.
J'ai été stupéfait par les informations selon lesquelles les vaccins de Johnson and Johnson assemblés et conditionnés en Afrique du Sud quittent le continent et vont en Europe, Tedros Adhanom Ghebreyesus.
Le directeur général a également rappelé à l'ordre le groupe Roche, qui favoriserait certaines régions dans la livraison de tocilizumab, nécessaire pour traiter certaines formes graves de covid-19

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir