Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 mois

"Ne discute pas avec moi, je suis la reine" : ce jour où Elizabeth II a giflé un...

Allo Trends & Fun
Allo Trends & Fun
"Ne discute pas avec moi, je suis la reine" : ce jour où Elizabeth II a giflé un...
Le 15 juillet dernier, Meghan Markle a annoncé qu'elle sortirait bientôt une série animée pour Netflix. Il s'agit d'un programme féministe intitulé "Pearl", qui se propose de suivre les tribulations d'une jeune fille. Et selon Page Six, la duchesse de Sussex le préparait depuis 2018, avant même le Megxit, en collaboration avec un certain David Furnish, le mari d’Elton John. L'interprète de "Tiny Dancer" est un ami de la famille royale. Lui qui a été anobli par la reine Elizabeth II, 1998, a également chanté aux obsèques de la princesse Diana, en 1997. Il est depuis toujours le bienfaiteur des princes William et Harry, puisqu'on se souvient notamment qu'il a mis à la disposition de ce dernier son jet privé et sa maison de Nice, en 2019, pour qu'il puisse passer des vacances privées sur la Côte d'Azur avec Meghan Markle et leur fils, Archie. Preuve de sa proximité avec la Couronne, dans ses mémoires, "Moi, Elton John", sorties en 2019, la star de la chanson a dévoilé une anecdote sur la reine Elizabeth II. Elle a refait surface dans les colonnes du Daily Express, ce samedi 17 juillet 2021. Nos confrères rapportent en effet une dispute qui s'est tenue entre la monarque et son neveu, le fils de sa sœur, la princesse Margaret, David Armstrong-Jones. Elton John raconte qu'Elizabeth II a demandé à David des nouvelles de sa soeur, Lady Sarah Armstrong-Jones, qui était souffrante. Et alors qu'il l'a esquivé à plusieurs reprises, sa tante s'est agacée. Le chanteur britannique assure : "Quand il a essayé à plusieurs reprises de la repousser, la reine l'a légèrement giflé au visage, en disant Ne discute pas - gifle - avec - gifle - moi - gifle - je - gifle - suis - gifle - la reine !"Une scène autoritaire qui était bien moins violente qu'elle n'en avait l'air, insiste Elton John, qui précise que les gifles étaient légères et que la reine, loin d'être embarrassée par la scène, lui a même fait un petit clin d'oeil entendu, juste après cette correction. A propos d'elle, Rocket man ne tarit d'ailleurs pas d'éloges. Il assure : "Je sais que l'image publique de la reine n'est pas vraiment remplie de frivolités, mais en privé elle peut être hilarante".

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir