Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 mois

Certaines maternités, souffrant d'un manque de sages-femmes, doivent fermer des lits, voire des services entiers

BFMTV
BFMTV
Les maternités françaises s'inquiètent d'une pénurie de sages-femmes. Faute de bras, certaines maternités, publiques comme privées, vont devoir fermer quelques jours d'ici septembre, d'autres suppriment des lits de manière temporaire. En cause : les jeunes diplômés préfèrent de plus en plus s'installer en libéral. Selon une étude, l'année dernière, 42% des sages-femmes cliniciennes souffraient de burn-out.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir