Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 mois

Corée du Nord : Kim Jung-Un aurait perdu 20 kilos en seulement trois mois relançant les spéculations sur son état de santé qui circulent depuis des semaines

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
Kim Byung-kee, un parlementaire sud-coréen briefé par les agences de renseignements a assuré auprès de Bloomberg que Kim Jung-Un avait bien perdu près de 20 kilos ces dernières semaines, relançant par la même occasion les spéculations sur l'état de santé du leader, comme sur la propagande du régime.

'état de santé du leader est scruté de près sur le plan international, car sa soudaine disparition susciterait des problèmes quant à sa succession et à la stabilité du régime. Ce fumeur invétéré souffre depuis longtemps d'obésité et son poids n'a pas cessé d'augmenter ces dernières années.

Selon certains spécialistes, il pourrait notamment souffrir de goutte, ce qui expliquerait ses quelques apparitions publiques avec une canne. Interrogé début juin par NK News, Mike Brodka, officier du renseignement américain en Corée du Sud, estimait ainsi que cette apparente perte de poids pouvait être liée "à un changement de mode de vie".

Mais la cause pourrait tout aussi bien être plus grave. La famille Kim a des antécédents médicaux importants, son père et son grand-père ayant tous les deux succombé à des attaques cardiaques (en 1994 et 2011). Un risque de mort prématurée, que l'obésité du leader de 37 ans favoriserait. Selon les renseignements sud-coréens, Kim Jung-un pesait aux alentours des 140 kilos en novembre dernier.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir