Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
le mois dernier

Espagne : graciés, les indépendantistes catalans sont sortis de prison

Le Parisien
Le Parisien
Libres. Acclamés par des militants indépendantistes, sept d’entre eux ont quitté la prison de Lledoners à Sant Joan de Vilatorrada vers midi, au Nord-Ouest de Barcelone. Ils ont été accueillis par le président régional catalan, Pere Aragonès. Parmi eux, Oriol Junqueras, ex-vice président du gouvernement régional indépendantiste de Carles Puigdemont qui avait écopé de la peine la plus lourde avec 13 ans de prison, et Jordi Sanchez et Jordi Cuixart, dirigeants de puissantes associations indépendantistes lors de la tentative de sécession.

Les deux autres graciées, l’ex-présidente du Parlement catalan, Carme Forcadell, et l’ex-membre du gouvernement régional, Dolors Bassa, sont sorties à peu près au même moment de deux autres prisons de femmes où elles étaient incarcérées en Catalogne. Sous la pluie, devant la prison de Lledoners, Ignasi Solé, mécanicien à la retraite âgé de 65 ans, a indiqué avoir voulu «remercier» ceux que les indépendantistes qualifiaient de «prisonniers
politiques» pour «le sacrifice qu’ils ont fait pour la Catalogne». Annoncée en grande pompe lundi par le Premier ministre socialiste Pedro Sanchez, cette grâce, approuvée formellement mardi, doit marquer selon lui «une nouvelle étape de dialogue» destinée à «en finir une fois pour toutes avec la division et l’affrontement».