Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
le mois dernier

«Les Républicains n’ont pas de leader naturel», déplore Frédéric Péchenard (LR)

Lopinion.fr
Lopinion.fr
C’était une promesse de campagne. Anne Hidalgo rendra le stationnement des scooters et motos thermiques payant à partir de 2022. Une mesure que dénonce Frédéric Péchenard, qui mène la liste aux couleurs de Valérie Pécresse pour les régionales dans la capitale : la maire de Paris « cherche simplement, sous couvert d’écologie, à restaurer les finances qu’elle dégrade elle-même, estime-t-il. Tout a été fait pour empêcher les Parisiens de se déplacer en voiture, donc certains ont choisi le scooter et on va nous faire payer cet effort. Après avoir puni les automobilistes, maintenant elle punit les deux-roues. »



Sur la sécurité en Ile-de-France, la candidate de droite promet plusieurs mesures : vidéoprotection renforcée, plus de sécurité dans les transports, reconnaissance faciale… Un puits sans fond ? « La sécurité est une nécessité et la première des libertés, répond l’ancien directeur général de la police nationale. Valérie Pécresse a souhaité avoir un vice-président chargé de la sécurité car elle a estimé qu’on ne pouvait pas s’occuper correctement des lycées franciliens ainsi que des transports sans sécurité. Et notre bouclier de sécurité a fait ses preuves. »



Au risque de courir derrière le Rassemblement national ? « C’est plutôt le RN qui court après nous ! Nous, on ne fait pas de promesses, on continue juste ce qu’on fait depuis six ans. Durant ce laps de temps, le RN a passé son temps à dire que la sécurité n’était pas une compétence régionale et aujourd’hui ils font preuve d’une volte-face d’un cynisme total. Je rappelle qu’ils n’ont jamais voté le budget sécurité, ni aucune disposition en ce sens pendant six ans. »

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir