Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
avant-hier|8 vues

« Pardon ? » : Rachida Dati agacée par Jean-Jacques Bourdin

Pause Fun
Pause Fun
« Pardon ? » : Rachida Dati agacée par Jean-Jacques Bourdin
Rachida Dati est montée au créneau, ce lundi 17 mai, au micro de Jean-Jacques Bourdin. Alors que le journaliste interrogeait la femme politique sur de nombreux sujets, notamment les élections régionales ou encore les emplois fictifs au Rassemblement national, la politique pénale du gouvernement actuelle a été évoquée. "Vous avez eu plusieurs fois Monsieur Dupond-Moretti sur votre plateau, mais jamais vous ne lui avez dit 'quelle est votre politique pénale?'. Il manque une politique pénale, aujourd'hui il faut une politique pénale claire et ferme (...) Il faut construire des places de prison...", a expliqué Rachida Dati.Une déclaration qui a fait bondir Jean-Jacques Bourdin, qui a lancé : "Ça j'entends ça depuis trente ans...". Agacée par la réflexion de l'époux d'Anne Nivat, Rachida Dati l'a immédiatement repris, en se défendant : "Pardon? J'en ai pas construit ? Sous ce quinquennat, rien. Il va y en avoir à peine mille, nous on en a fait plus de 9.500". Puis de trancher : "Tous les grands plans de constructions de places de prison sont issus des gouvernements de droite".L'ancienne garde des Sceaux a poursuivi son argumentation, en pointant du doigt l'absence de proposition du gouvernement actuel, notamment du ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti. "Moi ce que je souhaite c'est qu'aujourd'hui d'ici la fin du quinquennat -et on a perdu trop de temps - , c'est d'abord qu'il y ait une politique pénale, ça c'est extrêmement important".
Plus sur

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir