Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 13 jours|60 vues

Voie douce sur les rails : vers un projet intercommunal

Journal L'est-éclair
Journal L'est-éclair
Lors du conseil municipal du 13 avril dernier, Olivier Girardin, maire de La Chapelle-Saint-Luc .
a affiché sa volonté d'avancer son projet de reconversion des friches ferroviaires en voie douce.
Deux réunions ont été provoquées avec SNCF réseau.
L'Agence nationale de cohésion des territoires,
la Banque des territoires, et Troyes Champagne Métropole
ont apporté leur soutien à ce projet.
Aujourd'hui, l'ambition dépasse les frontières de La Chapelle-Saint-Luc, un projet intercommunal plus ambitieux se dessine.
Selon l'élu, un premier tronçon s'étirant entre le pont d'Orléans et la friche d'Arcelor Mittal, pourrait être réalisé.
Au-delà de la ligne 4, la voie douce pourrait traverser l'avenue Chomedey au niveau du pont ferroviaire près des Vassaules et rejoindrait les magasins d'usine à Pont-Sainte-Marie.
Pour mettre le projet sur les rails, la désaffection de la ligne reste un point essentiel

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir