Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 15 jours|739 vues

Thomas Follin, directeur général de Salto : « On est une plateforme cool ! »

franceinfo
franceinfo
6 mois après son lancement, le service français de vidéo à la demande arrive sur la TNT.


C’était un projet impensable il y a quelques années, mais face à la montée en puissance des plateformes américaines de streaming, les groupes de télévision français n’avaient plus d’autres choix que de s’unir pour exister dans le monde de la SVOD. Salto est donc né le 20 octobre 2020 de l’alliance entre TF1, France Télévisions et M6. On y trouve le replay des trois maisons-mères, des avant-premières, des exclusivités et une vingtaine de chaînes en direct. Aujourd’hui, on peut regarder Salto directement sur sa télé, sans passer par l’ordinateur ou l’appli. Le canal 51 de la TNT lui a été attribué pour une expérimentation de 6 mois. « C’est une visibilité indispensable pour faire connaitre Salto mais aussi pour que tous les Français puissent accéder à ces nouveaux services interactifs et consommer la télévision d’une autre façon », se réjouit son directeur général Thomas Follin. S’il ne souhaite pas communiquer sur le nombre d’abonnés, il annonce qu’un abonnement sur 5 est pris par Salto en France : » . Nous sommes positionnés comme la 3ème plateforme la plus attractive. Nous sommes bien accueillis par le public français, on est une plateforme cool ».
Le premier contenu original du service sera une série sur la secte de l’Ordre du temple solaire, réalisée par l’Oscarisé Jean-Xavier de Lestrade, probablement l’année prochaine.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir