Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 5 mois

Brahim Bouhlel (Validé) : L'humoriste condamné à de la prison ferme suite à sa...

Allo Trends & Fun
Allo Trends & Fun
Brahim Bouhlel (Validé) : L'humoriste condamné à de la prison ferme suite à sa vidéo...
La sentence est tombée ! Brahim Bouhlel a été condamné à huit mois de prison ferme mercredi 21 avril au Maroc, a indiqué à l'Agence France Presse, l'avocat de la défense. L'humoriste avait été placé en garde à vue après la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo tournée à Marrakech dans laquelle il insulte les Marocains, et plus particulièrement les femmes et les enfants.A la suite de cette polémique, le jeune comédien, vu dans la série à succès, Validé de Franck Gastambide sur Canal+ (primé en octobre dernier lors de la troisième édition du festival Canneseries avec le Prix du public, ndlr) avait présenté sur les réseaux sociaux, ses "plus sincères excuses au peuple marocain", expliquant que son objectif était de combattre les clichés, et que "c’était complètement parodique". "Je joue un personnage et j'essayais d’être drôle", avait-il déclaré dans une vidéo avant de reconnaître qu’il s’était "totalement planté". "J'aime profondément ce pays et ses habitants (...) Ce soir je suis effondré en prenant conscience du mal que j’ai fait. Et je comprends à quel point mes propos sont graves".Dans la même affaire, un influenceur franco-marocain connu sous le pseudonyme Zbarbooking a été condamné à un an de prison ferme, selon Me Marouane Rghioui, avocat de la défense. Les deux hommes, en détention préventive depuis deux semaines, étaient poursuivis pour "diffusion d’une vidéo d’une personne sans son consentement" et "détournement de mineur". "Le jugement est très dur ! C’est l’histoire d’une mauvaise blague qui mène ses auteurs devant la justice. Pourtant, ils ont sincèrement regretté les propos tenus", a indiqué à à l'AFP Me Rghioui, qui fera appel "dès demain".L'acteur Hedi Bouchenafa, troisième homme impliqué dans cette affaire a quitté le territoire marocain avant l’ouverture de l’enquête.La Rédaction

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir